En France, au début des années vingt, la publicité languissait, souvent trop conventionnelle.

C’est alors que, précédé dune réputation acquise en Suisse, le jeune affichiste Charles Loupot arriva à Paris. Ses premières réalisations, véritables « coups de poing visuels », révolutionnèrent aussitôt le décor de la rue. L’affiche moderne était née. Riche de ses dons de coloriste, Loupot n’a cessé par la suite de porter la « réclame » au rang de l’art et, à travers des créations uniques comme celles qu’il réalisa pour les apéritifs Saint)-Raphaël, il se situa pendant prés de quarante ans à l’avant-garde de la communication.