Pendant plus de quatre siècles les potiers de puisaye produisirent du grès par cuisson de leur argile à la température phénoménale de 1300°.
Puis le grès fit place à de nouveaux matériaux et rapidement les grands fours poyaudins s’éteignirent.

C’est alors qu’un potier de Saint-Amand-en-Puisaye, François Eve, décida voilà quatre ans de refaire une cuisson dans un four resté inactif depuis un demi-siècle.
« Grand feu en Puisaye » raconte cette spectaculaire cuisson jusqu’au moment où, après sept jours et sept nuits devant la fournaise du foyer, les potiers-cuiseurs achèvent cette remise en activité dans l’apothéose du grand Feu.

Témoigner de cet évènement exceptionnel répond à la vocation patrimoniale des « films du lieu-dit » qui, en 2002, ont déjà produit avec France3 Bourgogne-Franche-Comté, Puisaye de terre et de feu, une histoire de la tradition potière poyaudine.