Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye 1873-1891

C’est à Saint-Sauveur-en-Puisaye, dans l’Yonne, que Colette a passé son enfance et son adolescence. Années de formation d’où sortiront plus tard quelques uns des ses plus grands livres, véritables chefs-d’œuvre de la littérature contemporaine : La maison de Claudine, Sido…
C’est à Saint-Sauveur, au contact de la nature et des bêtes familières, dans le jardin familial, dans la campagne et les forêts environnantes, que se sont formés une sensibilité, un instinct : bref, cette manière singulière d’appréhender le monde, basée sur les sens, qui n’appartient qu’à Colette.

Chronique familiale où brille la grande figure maternelle de Sido.
Chronique villageoise également, l’œuvre de Colette nous renseigne aussi sur la manière de vivre d’une province française, la Puisaye, à la fin du XIXe siècle. Aller à la rencontre de la jeune Sidonie-Gabrielle Colette, c’est donc aller également à la rencontre d’un coin particulièrement pittoresque de l’Yonne. Pour la première fois, un film documentaire est entièrement consacré aux dix-huit années que Colette a passé à Saint-Sauveur. L’auteur de Chéri était conscient de sa dette. Parlant de sa Puisaye natale, elle reconnaissait : « J’appartiens à un pays que j’ai quitté ».

 

Voir un extrait du film en cliquant ici.