Un film de Jacques Tréfouël
écrit par Daniel Hénard

Coproduction France 3 Bourgogne-Franche-Comté / Les films du lieu-dit
Durée 50 mn (VHS)
Avec le soutien

  • du Conseil Général de la Nièvre
  • du Conseil Général de l’Yonne et
  • du C.N.C

Étrange destin que celui du canal du Nivernais. Conçu pour augmenter l’approvisionnement de Paris en bois de chauffage, commencé en 1784 dans une effervescence pionnière, il ne s’est pourtant ouvert au commerce que soixante ans plus tard.
Les raisons ? Une cascade impressionnante d’obstacles en tous genres, précédant l’impitoyable concurrence du rail et de la route. Dans les années 1970, le « Nivernais » a bel et bien failli disparaître à jamais. Et c’est merveille de voir aujourd’hui cette immense machine hydraulique fonctionner encore impeccablement et occuper le second rang des canaux français dévolus à la navigation de plaisance.
Une authentique résurrection !

Dans ce film, Jacques Tréfouël et Daniel Hénard retracent les épisodes mouvementés de cette véritable saga industrielle.
Les films du lieu-dit, implantés en région Bourgogne et producteurs de films à caractères patrimoniaux, avait tout naturellement vocation à produire « Le Canal du Nivrenais, après le lait des autres, histoires des nourrices du Morvan, » « Charles Loupot, ou la naissance de l’affiche moderne » et le portait de l’écrivain jules Renards quel es deux auteurs ont réalisé pour la série de Bernard Rapp sur France 3, « Un siècle d’écrivains ».